Vendredi 26 novembre 5 26 /11 /Nov 11:15
 

Infos sur le film

Réalisé par Ivan Reitman
Avec Bill Murray, Dan Aykroyd, Harold Ramis

Long-métrage américain . Genre : Comédie
Durée : 01h50min

Collection Christophe L.

L’histoire du film

Peter, Raymond et Egon font des recherches sur la parapsychologie »expérimentation sur les phénomènes paranormaux ». Renvoyés par le doyen de la faculté où ils font leur recherche, ils décident de fonder une société destinée à chasser les fantômes et autres revenants. Malgré des hauts et des bas, ils finissent enfin par avoir leur premier client et, vont devenir petit à petit une entreprise en plein boom.

Bill Murray, Dan Aykroyd et Harold Ramis. Collection Christophe L.


Extraits de répliques

La prochaine fois, tu y réfléchira à deux fois avant de tout engluer un mec qui a un positroneur désintégrant !

- Eh ! Où monte cet escalier ?
- Au dessus !

- C’est la chambre à coucher, mais là il ne s’est jamais rien passé.
- Vraiment ? Dommage...

Les ghostbusters

Un film vraiment amusant et passionnant. Une idée originale. J’ai beaucoup aimé cette histoire de création d’entreprise très improbable et peu commune : une entreprise de chasseur de fantômes. Au début, les trois protagonistes se font huer, on rit d’eux. C’est vrai, qui pourrait croire que les fantômes existent ? Et puis voir ces trois hommes munis de drôles d’uniformes et de drôles d’armes n’a rien de crédible aux yeux de la population. Mais Peter, Ray et Egon ne baissent pas les bras pour autant et font leur possible pour que les affaires marchent. Ils trouvent une ancienne caserne de pompier et leur propre voiture »un fourgon mortuaire »et leur uniforme de travail.  Alors après des hauts et des bas, premier coup de téléphone : un fantôme qui terrorise les clients d’un hôtel luxueux. Après des tentatives, ils finissent enfin par le capturer. Première affaire résolue et les SOS fantômes sont enfin reconnus ! L’entreprise va alors avoir un succès fou et Ray, Peter et Egon vont devenir célèbre. Publicités, interview, etc... Ce qui était au début une sorte de grande farce, est devenue réalité, les fantômes sont bien parmi nous mais les SOS fantômes sont là pour nous protéger.

Collection Christophe L.

L’idée de départ

C’est l’acteur Dan Aykroyd »Ray dans le film »qui a eu l’idée de départ du film. L’idée de départ était de raconter l’histoire d’exterminateurs de fantômes qui viennent du futur et parcourent le temps pour les pourchasser. Aillant malheureusement un petit budget, l’intrigue se passera dans notre temps et dans la ville de New York. Ghost Smashers était le titre de départ du film. Smashers veut dire beau mec. La traduction du titre est donc impossible. On pourrait l’appeler : Les beaux mecs chasseurs de fantômes « à titre d’exemple ».

Bill Murray, Dan Aykroyd et Harold Ramis. Collection Christophe L.

Qui allez vous appeler ? Les Ghostbusters

Un film culte et connut de tous. Une atmosphère étrange mais c’est avant tout un film drôle. Tout ce qui faisait au début peur dans cette histoire de fantômes, va devenir un film pour nous faire rire. Rire de nos propres peur. Il ne faut pas croire que les protagonistes du film n’ont pas peur pendant tout le film. Au contraire. Ils ont des débuts difficiles et ont bien du mal à être courageux quand ils sont faces à des spectres, les uns plus horribles et plus terrifiants que les autres. Les acteurs sont géniaux et sont hilarants. Une fine équipe très soudée. Les musiques sont excellentes et collent à l’environnement fantomatique du film. N’oublions pas le thème principal du film : Ghostbusters »de Ray Parker Jr »qui nous offre une musique bien trouvée et qui est amusante.  Un humour complètement décalé et des répliques cultes »voir les quelques extraits ». Des scènes excellentes « n’oublions pas la scène de la bibliothèque où tout le monde à sursauté au moins une fois ». On mélange parfaitement fantastique et humour. On ne joue pas sur nos nerfs. Tout est fait pour nous faire rire. C’est tordant de voir le personnage de Louis »interprété par l’acteur Rick Moranis »qui interprète dans le film une sorte de looser amoureux du personnage interprété par l’actrice Sigourney Weaver et qui tente de la draguer. Un personnage tellement maladroit et stupide qu’on finit par s’y attacher.  Un personnage qui, malgré ses maladresses va devenir le futur comptable des SOS fantômes dans la suite. Une histoire d’amour entre le personnage de Peter »Bill Murray » et Dana »Sigourney Weaver ». Bill Muray est un vrai clown et vous fera rire tout au long du film. Sur de lui, un vrai dragueur. Egon »Harold Ramis » est quand à lui l’intello de la bande. Ray »Dan Aykroyd » est le boulet de la bande et enchaine bourdes sur bourdes. Et pour finir, Winston »Ernie Hudson »la nouvelle recrue.

Collection Christophe L.

Conclusion

De bons effets spéciaux. Le réalisateur a eu le souci du détail. Certains fantômes nous ferons penser aux fantômes de l’attraction Du manoir hanté à Eurodisney. De beaux décors et surtout le personnage de Marshmallow »un gros fantôme bibendum qui ressemble au bonhomme Michelin ».  Bon scénario, belle mise en scène, de bons acteurs charismatiques, de bonnes musiques. Une image qui a un peu vieillie mais appréciable. Pareil pour le son. Un film pour toute la famille. On passe un agréable moment. La suite est toute aussi originale et excellente.




Par jerem77
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 17 novembre 3 17 /11 /Nov 14:34
 

Infos sur le film

Réalisé par James Cameron
Avec Arnold Schwarzenegger, Michael Biehn, Linda Hamilton

Interdit aux moins de 12 ans
Long-métrage américain . Genre : Science fiction , Thriller
Durée : 01h48min

Arnold Schwarzenegger. Collection Christophe L.

Les Bonus

Documentaire/rétrospective (60 min - VOST)
Making of (18 min - VOST)
7 scènes inédites (10 min - VOST)
3 Bandes-annonces (VOST)
2 Spots TV (VOST)
Traitement initial de James Cameron - anglais
Illustrations de James Cameron
Photos du tournage
Stan Winston : le maquillage du Terminator
Fantasy II : effets visuels
Matériel publicitaire

Quelques anecdotes sur le film

-James Cameron le réalisateur du film a eu l’idée de faire Terminator en faisant, lorsqu’il est tombé malade, d’ un rêve d’un robot sortant d’immenses flammes. A partir de là, un scénario fut élaboré. Le rêve se passait dans le futur et, faute de budget, Cameron décida de transposer son histoire au temps présent.

-Schwarzenegger devait au départ interpréter le rôle de Kyle Reese. Mais, lors d’un déjeuné entre Cameron et Schwarzie , Cameron réalise que Schwarzie interpréterait plutôt le rôle du Terminator du à sa taille et corpulence digne d’un Hercule. Il a fallut beaucoup de temps à Schwarzenegger pour accepter d’interpréter le rôle du Terminator car celui-ci était très retissant à l’idée d’incarner un méchant. Cameron lui fit la promesse que son rôle sera différent de tout ce qu’il a fait avant »Conan le barbare par exemple » et qu’il fera en sorte que ce rôle est un très grand impact sur la carrière de l’acteur. C’est décidé : Schwarzie sera une machine humaine réussissant à se fondre dans la foule, un terrifiant cyborg portant tout les traits et attributs d’un être humain.

Arnold Schwarzenegger. Collection Christophe L.

Petite anecdote amusante :

-Lors d’un après midi, pendant le tournage du film et pendant ca pause, Schwarzie se rendit dans un restaurant pour déjeuner. En voyait de l’horreur et du dégout lorsque les gens le vit. L’acteur était en faite toujours en costume, maquillé et de la fausse peau pendait de son visage laissant entrevoir au passage des faux tissus de robots, une mâchoire métallique et un faux œil crevé.

Le saviez-vous ? Le rôle du Terminator devait être interprété par O.J Simpson »le joueur de Football américain ». Mais les gens n’auraient jamais pu croire qu’un homme aussi gentil puisse interpréter une machine à tuer.

Une figurine de Schwarzenegger en Terminator sera disponible pour les collectionneurs début 2011. Une figurine munis de beaucoup de gadgets en rapport avec le film. Vous retrouverez la photo de cette figurine en dessous.


 

L’histoire du film

Los Angeles 1984, Un cyborg venant du futur a pour mission d’assassiner Sarah Connor dont son futur enfin doit être le sauveur de l’humanité. Kyle Reese, un soldat humain vient lui aussi du futur mais pour tenter de stopper le terminator et sauver Sarah.

Introduction

Los Angeles en l’an 2024, les machines s’élancèrent des cendres du feu nucléaire. La guerre totale pour exterminer l’humanité a fait rage pendant des décennies. Mais l’ultime combat n’aura pas lieu dans le futur. Il sera livré dans le présent…ce soir. 

TERMINATOR

Un mélange Thriller, science fiction

24 avril 1985, un film qui va devenir culte par la suite fait sa sortie au cinéma : Terminator. Après le genre space opéra de Star wars, c’est au tour de Terminator de faire un curieux mélange : Thriller et film de science fiction. Un film qui aura droit à une suite 7ans plus tard : Terminator 2 le jugement dernier. Et aussi encore deux autres suites : Terminator 3 le soulèvement des machines et Terminator renaissance »sortit l’année dernière ». Terminator c’est l’histoire d’un cyborg venant du futur om la guerre entre les machines et les hommes fait rage. Un incendie nucléaire à presque totalement décimé le monde entier et les quelques survivants humains sont cachés dans des bunkers afin de ne pas être tués par les Terminators et autres robots. Un terminator est donc envoyé en 1984 afin de tuer la mère du futur chef de la résistance : John Connor. Un soldat du nom de Kyle Reese a lui aussi réussi à traverser le temps et est là pour tenter de sauver Sarah Connor »la future mère de John » et d’empêcher le Terminator de la tuer. Le Terminator n’a cependant que l’information du nom et prénom de Sarah ainsi que la ville où elle a élue domicile. Il va donc assassiner tour à tour les Sarah Connor de Los Angeles et ses environs avant de tomber enfin sur la vraie qui va heureusement être sauvée par Kyle qui la suivait. Une très longue poursuite entre un robot qui ne craint aucunes balles et deux humains va avoir lieu.

Arnold Schwarzenegger. Collection Christophe L.

Dix-sept

C’est le nombre de phrases que Schwarzenegger prononce pendant le film. I’ll be back devient aussi la répliques cultes qui sera reprises par beaucoup de fans dont un qui en a même fait une chanson. Le film a obtenu le grand prix du festival du film fantastique d’Avoriaz en 1985 et a reçu 3 récompenses comme meilleur scénario, meilleur film de science fiction et meilleurs maquillages. Premier VRAI film de James Cameron qui préfère oublier Piranha 2, le budget du film sera asser limité : 6millions de dollars contre 100millions de dollars pour la suite.

Linda Hamilton. Collection Christophe L.

I’ll be back

Bien qu’il y est des effets spéciaux qui ont un peu vieillis, Terminator restera un mythe dans le film de science fiction. Une histoire originale, de très bons acteurs qui collent parfaitement à leur personnage respectif. Un film qui mélange habillement le thriller et la science fiction. Un peu d’horreur et beaucoup de stress pendant tout le film. On se demande si Kyle et Sarah vont réussir à détruire le Terminator qui semble invulnérable et qui malgré quelques dégâts sur son corps, revient toujours à la charge. On en apprend beaucoup sur le futur et cette guerre contre les machines. On en apprend aussi sur Kyle mais aussi sur le futur enfant de Sarah Connor qui n’est pourtant pas encore enceinte. Schwarzenegger incarne avec brillo ce cyborg doté des même caractéristiques qu’un être humain mais qui n’en est pas un. Une immense musculature, un regard qui fait froid dans le dos et qui met mal à l’aise. Linda Hamilton quand à elle joue le rôle de Sarah Connor. Une jeune femme serveuse dans un restaurant et cohabitant avec ca meilleure amie dans un petit appartement à Los Angeles. Une femme qui a une vie banale mais qui a un destin bien plus immense qu’elle ne le pense. C’est ce qui fait selon moi l’une des forces du film car lorsqu’elle va apprendre sa destinée, elle va changement radicalement. Elle est très fragile et bien loin d’être la Sarah Connor de Terminator 2 où on ne la reconnait absolument pas de part son physique mais aussi sa personnalité qui en total opposition à Terminator premier du nom. Michael Biehn quand à lui interprète Kyle Reese, soldat membre de la résistance dans le futur et qui est hanté par le cauchemar de l’époque dans laquelle y vient. Blessé physiquement et mentalement, il essaye de faire tout son possible pour protéger Sarah.

Arnold Schwarzenegger. Collection Christophe L.

Un mythe de la science fiction

Un des premiers films qui nous montre ce que deviendrait notre monde si l’intelligence artificielle prenait le dessus sur  l’être humain. On nous montre un futur cauchemardesque avec les robots qui dominent les humains qui eux sont cachés dans des sous sols ou bunkers et qui pour certains, meurent de faim. Un scénario souvent copié mais qui ne sera jamais égalé. Les décors du futur ont été vraiment bien créés. Une image sombre, des effets de lumières saisissant, une musique excellente dont le thème principal que tout le monde connait et qui a été créé par Brad Fiegel. De très beaux costumes, une idée vraiment géniale et une atmosphère glaçante. Un film qui a certain moment ferait penser au film d’horreur Halloween. On est concentré du début jusqu’à la fin.  Des dialogues poignants, un jeu d’acteur très bon même pour les seconds rôles qui ont une place importante dans l’histoire. Quelques passages un peu mal faits »la tête de Schwarzie faite en automate ».On voit très bien que c’est du faux quand on voit son regard et sa gestuelle mais lorsqu’il enfile ses lunettes, on en oubli très vite cet effet un peu mal fait mais qui évoluera dans Terminator 2.  Un film qui tient vraiment la route, un chef d’œuvre de la science fiction même si Terminator 2 le surpasse largement de part son histoire mieux travaillée, ces effets spéciaux mais surtout sa mise en scène. Attention Terminator se focalise moins sur l’action contrairement à Terminator 2. Un classique.




Par jerem77 - Publié dans : Schwarzenegger
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 13 novembre 6 13 /11 /Nov 19:29
 

Infos sur le film

Réalisé par Bob Rafelson
Avec Jeff Bridges, Sally Field, Arnold Schwarzenegger

Long-métrage américain . Genre : Comédie dramatique
Durée : 01h40min


L’histoire

Craig Blake vient de perdre ces parents et se retrouve riche héritier de leur grande fortune. Il décide de se lancer dans l’immobilier avec l’aide d’un de ces amis qui fait partit d’un syndicat. Ce syndicat dans lequel il travaille souhaite racheter un quartier entier afin de le reconstruire. Chaque bâtiment ou maison est racheté. Tous sauf un : Un petit club de musculation Joe Santo »un culturiste », s’entraine pour le futur championnat de Mister Univers. Craig est chargé de négocier avec le gérant afin de racheter le gymnase. Mais il se lie d’amitié avec Joe et tombe amoureux de l’amie de ce dernier.

Schwarzenegger la révélation

Stay Hungry c’est le film qui a valut une récompense au Golden Globe pour Arnold Schwarzenegger en tant que meilleur acteur débutant pour son rôle de Joe Santo. Stay Hungry n’est pas le premier rôle de Schwarzy mais le troisième. C’est cependant le tout premier où Schwarzy parle vraiment anglais puisque dans Hercule à New York, Arnold ne savait pas encore parler Anglais et était donc doublé. Quant au film Le Privé, il interprétait un personnage sourd et muet. Ca prestation dans Stay Hungry ne se limite pas à le voir soulever de la fonte pendant tout le film. On le voit jouer du violon dans un groupe de musique Country. Beaucoup de clin d’œil aussi à la vraie histoire de sa vie même si tout n’est pas reproduit à l’identique.  Le gérant du gymnase a vu lors d’un voyage en Autriche du potentiel en Joe et l’a aidé à obtenir un permis de travail et un visa aux Etats Unis. Joe lui doit donc une dette et ne pourra la payer que s’il gagne le titre de Mister Univers et aussi grâce à l’aide de la publicité.

 

Film simpliste

Le film a été tourné Birmingham, une petite ville dans le centre de l’Angleterre. Cette ville possède un remarquable orchestre symphonique appelé CITY OF BIRMINGHAM SYMPHONY ORCHESTRA. Tous les groupes de musiques que l’on peut voir dans le film, viennent de Birmingham. Même si l’histoire est toute simpliste, les personnages se veulent attachants et on a plaisir à suivre leur évolution tout au long du film. Jeff Bridges campe le rôle de Craig Blake jeune héritier qui renie totalement les souvenirs familiaux et qui ne c’est que faire dans sa très grande maison. Son meilleur ami lui trouve donc une place dans un syndicat immobilier. A partir du moment où Craig va faire la connaissance de Mary-Tate »interprétée par l’actrice Sally Field » et de Joe »Schwarzy », Craig va radicalement changer son opinion sur la vie et va s’humanisé et ne plus voir la vie comme un ennui total. Il va s’ouvrir, voir le sentiment que l’on peut avoir lorsqu’on se sent aimé par les autres, avoir de vrais amis »Joe et Franklin interprété par Robert Englund alias Freddy Krueger » mais surtout, tomber réellement amoureux pour la première fois de sa vie. Il va découvrir le monde du bodybuilding mais va voir aussi que malgré ses airs de brute épaisse, Joe est quelqu’un de très humain et curieux de la culture américaine »La musique country par exemple », quelqu’un de vraiment de très bon.


De belles musiques country vraiment très agréables à entendre, de beaux paysages et maisons, une belle image pour l’époque »le film date de 1976 et de très bons dialogues. Petit regret, le film tombe carrément dans l’érotisme voir masochisme et change radicalement de direction le temps de 15min. 15min où on se demande si on regarde toujours le bon film. C’est dommage. Pour tout le reste, le film n’a aucune prétention et n’est pas un chef d’œuvre mais se laisse très bien regarder le temps d’1h40. Un film qui mélange romantisme, comédie et drame. Un film qui se fait très rare. Disponible en zone 2 mais malheureusement aucune piste audio en français. Film uniquement en anglais sous titrés Français. Pas de bonus.




Par jerem77 - Publié dans : Schwarzenegger
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 29 octobre 5 29 /10 /Oct 14:49
  Après David Arquette qui se battait contre des pétroliers à l'origine de la Poposition 23, c'est au tour d'Arnold Schwarzenegger et James Cameron. Voici la video



Traduction:

James Cameron : « J'ai fait des films sur un assassin cyborg créé pour annihiler l'humanité, sur un bateau insubmersible qui entre en collision avec un iceberg et sur un peuple extra-terrestre devant faire face à la destruction de son environnement. Ce sont des films. Mais nous faisons face à une véritable menace, maintenant en Californie. Deux compagnies pétrolières du Texas ont mis en place la Proposition 23. Ce référendum serait le désastre ultime, mettant fin à nos limitations sur la pollution de l'air, coulant notre économie basée sur l'énergie propre et exploitant notre environnement pour le profit. En tant que personnes qui nous sentons concernées par le futur de la Californie, nous pouvons faire quelque chose. Nous pouvons dire non à la Proposition 23 pour mettre un terme à la proposition sur l'énergie polluante. Dites à vos amis, à votre famille, à vos cyborgs et avatars, de voter non à la proposition 23. Avant qu'il soit trop tard. »

Arnold Schwarzenegger : « Pourquoi tu continues de m'appeler « un cyborg » ? »

James Cameron : « Donc... Gouverneur Cyborg ? »



Par jerem77 - Publié dans : Schwarzenegger
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Vendredi 29 octobre 5 29 /10 /Oct 13:38
En Juillet de cette année, Jackie Chan a eu la bonne idée de se lancer dans un projet dont son assistante lui avait parlé. L'idée: acheter une peluche en la fabricant dans un magasin très célèbre du nom de Build a Bear Workshop"que vous pouvez trouver à la Défense à Paris". Après la fabrication, Jackie prend depuis Juillet des photos de ces peluches lorsqu'il voyage à travers les différents pays qu'il va visiter pour la promotion de son film Karaté Kid ou bien d'autres activités. A la fin, il vendra les peluches aux enchères "pour une œuvre caritative" plus les photos prises. Jackie c'est donc lancé lorsqu'il était à Londres dans la fabrication de deux peluches Panda"le panda représente son pays" qu'il a appelé LA et ZY. Il devait en fabriquer une seule au début mais finalement en choisir d'en faire une deuxième pour ne pas que l'autre soit seule.Vous trouverez à travers les diverses photos, la fabrication et beaucoup d'autres encore. Jackie est essayé effrayé à l'idée de se séparer de ces deux panda dont il est depuis Juillet très attaché comme vous le constaterez sur les photos.









Jackie a mis aux deux peluches un cœur qui bat.




Il a signé les deux coeurs


Maintenant, les deux peluches sont rembourrées à l'aide de cette machine et d'un tuyau que l'on met à l'intérieur de la peluche.

Jackie créé un certificat de naissance pour les deux peluches. On peut mettre toutes sortes d'informations comme le lieu de naissance, le nom, la date de naissance. Tout cela est bien sur inventé.


Maintenant l'essayage des vêtements


Et voila les peluches sont enfin prêtes pour le long voyage qui les attend à travers les pays


Une première photo dans les rues de Londres



Devant le Palais de Buckingham

Et voila le voyage a commencé le 16 Juillet 2010 à travers le monde. Jackie organise un album avec toutes les photos prises"elles sont nombreuses". Vous pourrez en trouver sur son twitter grace à l'adresse internet jointe. ICI


Par jerem77 - Publié dans : Jackie Chan
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Juillet 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      
<< < > >>
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus